Une réflexion sur « La dystonie et la féminité – Épisode 1 : Le vernis »

  1. Très bon article. Des gens bêtes malheureusement il y en a partout. Les maladies invisibles je connais ( Crohn) quand on te dit ben tu n’es pas malade tu sors, tu as l’air bien…. Ben oui c’est à l’intérieur que ça va pas. Bon courage et continue ton combat.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s